Inglorious Basterds : casting choc pour un Tarantino brutal

1 min read

Autant le dire de suite, Quentin Tarantino n’est vraiment pas mon réalisateur préféré, (très) loin de là. Je n’ai pas du tout aimé la sage kill bill (et dire que le 3 et le 4 sont en préparation..). Mais là, je peux vous le dire, Inglorious Basterds est une réelle réussite !

Synopsis

Nous sommes dans les années 40, la France est occupée par les nazis. Les forces américaines se préparent à débarquer. Avant leur arrivée, un commando spécial mené par le lieutenant Aldo Raine et composé uniquement de juifs américains. Ce commando a tout simplement pour mission de terroriser les nazis, et pour cela ils n’ont aucune pitié, on les appelles  » Les bâtards « .

Mon avis

Comme j’ai pu le dire dans l’intro, je ne suis pas du tout fan de Quentin Tarantino, mais là, je suis contraint d’admettre qu’il a réalisé un petit chef d’œuvre. Sans contexte, on a devant nous un des films clés de ces dernières années. Avec une intrigue très bien ficelée, il nous mène du début à la fin exactement où il veut, avec une facilité déconcertante on est sans cesse surpris. Et les 2h33 de film, on ne les voit pas passer, c’est un pur régal. Sa manière de filmer font de scènes qui auraient pu être très simple, de vrais petites merveilles.

Un point clé dans les Tarantino est sans aucun doute, la musique. Je l’avais déjà remarqué dans Kill Bill ou Jackie Brown mais là c’est flagrant. Chaque chanson est au poil. Extrêmement bien choisie, avec une sonorité plutôt rock, il passe cependant du David Bowie à plusieurs titre du célèbre Ennio MorriconeUne BOF géniale, qu’il a pour beaucoup pioché dans les BOF d’autres films !

En ce qui concerne l’interprétation, en lieutenant américain, Brad Pitt est exceptionnel. Il joue à la perfection le charismatique et très réfléchi Aldo Raine. Mais c’est le colonel allemand Hans Landa joué par Christohp Waltz qui transcende son rôle, j’ai rarement vu un acteur aussi bien interpréter un personnage, tout simplement génial. Cela lui a d’ailleurs valu le prix d’interprétation masculine au festival de Cannes 2009. A noter aussi dans ce casting d’exception, la très jolie et talentueuse française Mélanie Laurent, je ne pense pas me tromper en affirmant qu’elle va nous épater dans les années qui viennent.

Pour conclure, Inglorious Basterds est loin d’être uniquement un film de guerre.

Deux critiques le décrivent à merveille :

 » drôle, violent, surprenant et sidérant  »

Le Parisien

et

 » ludique et jubilatoire  »

20 Minutes

Once Upon a Time… in Hollywood

neo
1 min read

Captain Marvel

neo
5 min read