The end of f***ing world revient pour une saison 2

1 min read

Le duo de sociopathes formé par Alyssa et James est de retour sur Netflix pour une deuxième saison tout en désenchantement.

Rappel des faits

Sans trop en dévoiler, la saison 1 diffusée en octobre 2017 sur Netflix nous présentait James (Alex Lawther), 17 ans et persuadé d’être un psychopathe ainsi que la rebelle Alyssa (Jessica Barden) en quête d’aventure. Cette équipe improbable s’embarquera alors dans un road-trip infernal jusqu’à nous laisser en fin de saison sur un terrible cliffhanger..

Les deux jeunes acteurs crevaient littéralement l’écran porté par un scénario noir, drôle et profondément amer. Une véritable réussite.

Du neuf

Inspiré du roman graphique éponyme de Charles Former, la saison 1 arrivait au terme de l’histoire du roman. La scénariste Charlie Covell a donc relevé le défi d’écrire une histoire totalement inédite pour cette nouvelle saison. Lourde responsabilité tant le premier volet avait su conquérir le public.

Bien que moins empreinte de folie que la précédente, cette seconde saison nous présente ce qu’est devenue la vie de notre duo infernal, désormais obligé d’assumer les répercutions des événements survenus deux ans plus tôt. Cette nouvelle saison introduira un nouveau personnage « Bonnie » (Naomi Ackie), qui vous vous en doutez, présente également un petit grain de folie.

Moins improbable qu’en saison 1, on retrouvera cependant ce qui a fait le succès de la première saison avec entre autre l’incapacité chronique du duo à communiquer. A noter l’implacable froideur d’Alyssa qui dans un humour très anglais balance quelques punchlines bien senties.

La série se dévore en quelques heures, composée de 8 petits épisodes de 28 minutes ce serait vraiment dommage de passer à côté d’autant que Jessica Barden et Alex Lawther crèvent à nouveau l’écran tant leur complicité est flagrante.