Jessica Jones revient pour son ultime saison

3 min read

La saison 3 de la célèbre détective de Hell’s Kitchen signe la fin de la collaboration Netflix/Marvel. Une ultime saison qui clôture les aventures d’une des plus brillantes série Marvel.

Le pitch

Jessica Jones, souffrant de stress post-traumatique, remise son costume de super-héroïne au placard afin d’ouvrir une agence de détective dans le but d’aider certains de ses confrères avec des super-pouvoirs.

Une héroïne hors norme

Jessica Jones est la seconde série issue du partenariat Netflix/Marvel Television et surtout la première à mettre tout en haut de l’affiche une « héroïne » qui ne ressemble en rien à ce que les autres show peuvent montrer. La première saison est mise en ligne en novembre 2015.

Netflix ouvre le bal en avril 2015 avec un Marvel’s Daredevil qui se trouvera être bien plus sombre que ce que l’on a pu rencontrer auparavant pour des héros Marvel sur petit écran. Le cap est conservé avec l’arrivée de Jessica Jones. L’héroïne possède une force exceptionnelle obtenu suite à un accident lorsqu’elle était enfant.

Jessica est loin d’être une modèle et ne cherche absolument pas à l’être. Elle boit, couche avec qui elle le souhaite et quand elle le souhaite.
Bref, elle est libre et n’en a rien à faire de ce que l’on peut bien penser d’elle.

Ce parti pris a apporté un vent rafraîchissant dans cet univers bien trop codifié. A noter que la série a été développée avant le phénomène #MeToo et s’inscrit pleinement dans le phénomène du girl empowerment. En bref, une Jessica physiquement forte et libre.

La lourde tâche de porter les couleurs de Jessica Jones est confiée à Krysten Ritter. Celle-ci avant d’enfiler le costume de détective était connue pour son rôle de junkie dans Breaking Bad où elle cotoyait Jesse Pinkman. Elle a également été la garce par excellence dans les 2 saison du show Don’t Trust the B—- in Apartment 23 (dispo sur Netflix). Une lignée de rôle de femme fortes qui l’a amené à se glisser dans la peau de Jessica Jones.

Un antagoniste marquant

La première saison nous a donné l’opportunité de découvrir et comprendre Jessica Jones. L’origine de son pouvoir mais également les traumatismes qu’elle a vécu et qui l’ont forgés.

La vie de notre héroïne badass sera éternellement marquée par l’emprise d’un antagoniste de choix : Killgrave.

Incarné par l’incontournable David Tennant (Doctor Who, Good Omens,…), ce grand vilain de l’écurie Marvel a la capacité de « persuader » quiconque de l’obéir. Jessica Jones en fera les frais pendant une longue période où elle resta sous emprise. Manipulée par celui qui peut s’apparenter à un pervers-narcissique, elle se retrouve à faire nombre de choses qui la traumatiseront à vie.

Au fil des 3 saisons, on retrouve les stigmates de l’emprise qu’a pu avoir Killgrave. Si Jessica a un tel engouement pour la boisson, ses traumatismes passés n’y sont pas pour rien

The Defenders

Jessica a rejoint ses confrères super héros à l’occasion de la mini-série The Defenders (Netflix).
L’occasion de croiser la route de Matt Murdock (Daredevil), Danny Rand (Iron Fist) et retrouver son ami Luke Cage.

Les 8 épisodes de la série posaient des bases intéressantes et commençaient à tisser un lien entre les différents héros de Hell’s Kitchen.

Malheureusement, celle-ci ne connaîtra pas de saison 2, elle fut emportée par la vague d’annulation des séries Marvel/Netflix.

Une belle conclusion

Contrairement à ses consœurs, la série a bénéficié d’un avantage certain : les showrunners ont appris l’annulation alors que la saison n’était pas totalement réalisée. L’occasion pour la série d’offrir une fin digne que les autres shows n’ont pas pu offrir.

Dans cette troisième saison Jessica, toujours embourbée dans son spleen, continue son activité de détective. Sans qu’elle s’y attende, elle victime d’une agression dont elle réchappe de justesse. Elle part alors à la recherche de celui qui a failli lui ôter la vie.

Ce troisième chapitre questionne sur ce qu’est réellement un héro. Quelles sont les limites et qu’est-ce que réellement la justice ?
L’univers de la série avec sa foison de personnages secondaires brillants nous offre nombre de points de vue alternatif alimentant le questionnement de Jessica.

Slider image

Rachael Taylor : Trish « Patsy » Walker

Slider image

Eka Darville : Malcolm

Slider image

Carrie Anne Moss : Jeri Hogarth

Slider image

Benjamin Walker : Erik Gelden

Et si toutes ces questions se posent, c’est que l’arrivée du vilain Gregory Salinger incarné brillamment par Jeremy Bobb chamboule tout. Celui-ci n’a pour seul « super pouvoir » que d’être extrêmement brillant et manipulateur. Pas de pouvoir lié à des piqûres d’araignée ou des accidents malheureux.

La saison 3 conclue donc sur toutes ces questions et certains personnages majeurs connaîtront des changement majeurs qui marqueront à jamais la vie de Jessica.

Jessica Jones fait donc ses adieux sur une belle saison marquée par l’arrivée de nouveaux protagonistes et repose les questions propres au super-héro : qu’est-ce que la justice ?