Locke & Key arrive sur Netflix

1 min read

Disponible depuis le vendredi 07 Février sur Netflix, cette série adaptée des comics éponymes est un savant mélange entre Stranger Things (Netflix), His Dark Materials (HBO) et The Haunting of Hill House (Netflix)

Synopsis

Nina et ses trois enfants Tyler, Kinsey et Bode emménagent dans le manoir de Keyhouse après la mort tragique de leur père. Leur nouvelle maison se révélera remplie de clefs magiques offrant de multiples pouvoirs..

Ils croiseront alors la route de Dodge, un démon manipulateur également en quête des clefs !

Un comics à succès

L’auteur Joe Hills, qui n’est autre que le fils du maître de l’horreur Stephen King, a connu un franc succès en 2008 avec les comics Locke & Key. On y retrouve les habituels enfants/adolescents emménageant à Keyhouse (attention, il y a un petit indice dans le nom) qui est évidemment une maison un peu particulière réputée pour être hantée.

Mais c’est bien cette histoire de clefs qui va offrir une approche totalement innovante et permettre de s’éloigner des scénarios classiques. Des clefs magiques sont dispersées dans la demeure et chacune d’elle dispose d’un pouvoir magique différent. Les possibilités sont désormais infinies et d’ailleurs la maison Keyhouse devient un personnage à part entière dans l’histoire.

Du surnaturel plutôt que de l’horreur

Estampillée série « surnaturelle d’horreur », on reste tout de même dans un univers bon enfant et rien de bien gore. Les thèmes abordés sont parfois durs (le décès tragique du père qui est central à la narration), mais c’est assez rare pour être souligné, le scénario est suffisamment bien pensé pour que cela ne tombe pas dans la pathos.

Un bon divertissement

Contrairement à de nombreux shows où l’on passe un long moment avant de rentrer dans l’histoire, ici on plonge rapidement dans l’aventure. Des flashbacks efficaces aident à rassembler le passé des protagonistes et comprendre les traumatismes qu’ils ont pu vivre.

Sans être LA série de 2020, elle est un très bon divertissement et l’on dévore assez rapidement les 10 épisodes. Au vu de la qualité de la production et le potentiel de l’histoire, il y a de fortes chances qu’elle trouve son public et soit rapidement renouvelée pour une seconde saison. Et vu la fin de l’épisode 10, j’ai hâte.

The Expanse

neo
1 min read

Clap de fin pour The Good Place

neo
3 min read