Garden State : Zach Braff dans son premier long métrage

3 min read

Profitant du succès de la série Scrubs où il incarnait le personnage principal, Zach Braff débarque en 2004 sur grand écran avec un premier film touchant.

Retour dans le New Jersey

“Garden State” est le surnom donné au New Jersey. C’est là où doit se rendre Andrew Largement (Zach Braff) pour un triste évènement : l’entêrement de sa mère. L’acteur raté vivant d’ordinaire à Los Angeles est donc de retour pour quelques jours dans sa ville natale. L’occasion pour lui de re-découvrir ses anciens amis et surtout de croiser la route de la renversante Samantha (Natalie Portman).

Première fois derrière la caméra

Zach Braff était jusqu’alors connu pour son interprétation de John Dorian (alias J.D. pour les intimes) dans la série délirante Scrubs. En 2004, entre deux saisons de Scrubs où il officie, il s’offre ce premier film sur mesure. Ecrit, réalisé et interprêté par Zach Braff, il est donc partout dans cette comédie dramatique largement inspirée de sa vie.

La réalisation est sans aucun doute un des points forts du film. Certaines scènes rappellent le style de Wes Anderson par la symétrie et la précision de ses plans.

Certains plans sont ainsi devenus cultes, comme cette scène où le héro se fond littéralement dans le décors.

Ou encore cette scène où le héro aidé de quelques substances “déconnecte” totalement de la réalité

Natalie Portman : de Star Wars à Garden State

Tout juste sortie du blockbuster interplanétaire Star Wars épisodes I et II, Natalie Portman se laisse tenter par le scénario de ce film indépendant.  

Loin de la princesse Padmé, elle incarne ici la touchante et délurée Samantha. C’est la rencontre foudroyante entre Samantha (Natalie Portman) et Andrew Largeman (Zach Braff) qui porte le film et nous amène à la rencontre de personnages plus fous les uns que les autres.

A l’occasion des 10 ans du film, dans une interview pour Vulture, elle reprocha au scénario le fait que le personnage féminin qu’elle incarne est essentiellement un prétexte à la découverte du héro masculin.

Natalie Portman dans Garden State

Des seconds rôles de haut vol

La force du film réside évidemment dans ses protagonistes mais également dans ses seconds rôles. Les personnages gravitants autour de Andrew et Samantha sont plus surprenants les uns que les autres : un dealer/voleur raté, un “chevalier”, un richissime inventeur…

On a ainsi l’occasion de croiser parmi eux un certain Jim Parson (alias Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory) mais également Ian Holm (Bilbon Saquet dans la saga Le Seigneur des Anneaux qui est également prêtre dans le 5ème élément de Luc Besson).  

Jim Parson

Une bande son parfaite

Zach Braff n’a rien laissé au hasard, une des grandes réussite de ce film est la justesse de sa bande son.

De Coldplay à Bonnie Somerville en passant par Simon & Garfunkel, la musique joue un rôle important dans ce film. Zach Braff révèlera d’ailleurs à la sortie du film que pour pouvoir “s’offrir” une telle bande son, il a séduit les artistes en leur présentant les scènes sur lesquelles leur titre seraient joués. Ainsi, il réussit à négocier à moindre coût une bande son de haut vol.

Un Grammy Awards sera d’ailleurs décerné pour cette bande son en 2005.

Une mention spéciale pour New Slang de The Shins qui porte à elle seule une des plus belle scène du film.

Résultat de recherche d'images pour "garden state ost"

Tracklist complète de l’OST de Garden State :

Important succès pour ce film indépendant

Garden State emmène immédiatement Zach Braff dans les hautes sphères branchées du cinéma indépendant américain. Il est entre autre nominé pour le Grand Prix du Jury au célèbre Festival de Sundance.

Mais c’est sur le plan commercial qu’il créé réellement la surprise, le marché américain pourtant plutôt friand des blockbusters accueille très favorablement ce premier film et offre près de 30 Millions de dollars de recette sur le marché américain.

En France il reçut un accueil plus modéré avec près de 300 000 entrées en salle.

Garden State : un film générationnel

Ce film a su lors de sa sortie parler d’une manière simple et naturelle à toute une génération. Au travers d’une héroïne fantasque et d’un héro retrouvant progressivement goût à la vie, Zach Braff a su nous offrir une comédie dramatique rafraichissante et touchante.

Pour ma part, il s’agit d’un des films m’ayant le plus marqué et trône aujourd’hui encore en première place de mes films préférés.

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à vous faire votre propre avis !

Garden State est (comme à peu près tout sur cette Terre) disponible sur Amazon.fr

Once Upon a Time… in Hollywood

neo
1 min read

Captain Marvel

neo
5 min read