The Big Short : pédagogique et brillant

1 min read

Un décryptage effrayant sur la crise des subprimes sous forme de docu-fiction avec un casting 5 étoiles

Une effrayante histoire vraie

Loin des faits divers habituellement adapté au cinéma, ici il s’agit de l’histoire de la crise des subprimes. Enfin, plus précisément, l’histoire de ceux qui ont su voir la folie autour des emprunts et qui ont su en tirer un bénéfice.

Pour rappel, en 2005 les banques perdent les pédales et construisent des montages financiers annoncé comme sûr mais finalement contenant des produits peu fiables (notamment des hypothèque sans valider la capacité de remboursement). La crise arrive finalement en 2007 et emportera dans son tourbillon certaines banques et mis surtout à la rue de très nombreux américains ayant perdu leur maison.

Un film compréhensible

Vous l’aurez compris, c’est un sujet un peu compliqué pour ceux, comme moi, qui sont loin d’être expert sur ces sujets là. La puissance du film réside dans sa capacité à éclaircir de manière pédagogique les points les plus techniques. Porté par la narration de Ryan Gosling, le film expose peu à peu les différentes étapes qui ont entraîné la chute de l’économie américaine.

Construit comme un documentaire, on se rapproche par instant des docs de Michael Moore, mais le ton et les anecdotes accompagnant l’histoire permettent d’aborder avec une certaine légèreté le sujet de fond. Une fois le rire passé, on garde plus facilement en mémoire le côté malsain de l’affaire.

Un casting de haut vol

En plus d’être brillament écrit, @The Big Short est porté par un casting 5 étoiles. Le réalisateur a su rassembler entre autre Christian Bale (la trilogie Batman de Nolan, Fighter…), Ryan Gosling (@Drive, @La Faille,..), Brad Pitt (@Le Stratège, @12 Years of slave,..) mais aussi Steve Carell (@Little Miss Sunshine,…).

La génèse du film : la surprise McKay

@Adam McKay s’est passionné pour le livre “Le casse du siècle” de Michael Lewis présentant les coulisses de la crise financière. Celui qui n’avait réalisé jusqu’alors que des comédies avec Will Ferrel, s’est attelé à une thématique loin de son domaine de prédilection avec la mise en scène de @The Big Short. Après quelques négociations financière, il réussit à rassembler le quatuor de choc en tête d’affiche.

The Big Short restera sans aucun doute comme une oeuvre majeure dans la carrière de McKay.

Un succès critique et commercial

The Big Short a connu sa consécration cette année en remportant l’oscar du meilleur scénario et a été nommé dans plusieurs sélection prestigieuse comme les Golden Globes.

Le film a également connu en France un bon succès en salle avec près de 600 000 entrées.

Once Upon a Time… in Hollywood

neo
1 min read

Captain Marvel

neo
5 min read